« …vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins …». Nous avons effectivement reçu le St Esprit. Il faut maintenant témoigner.

Témoigner, c’est exprimer par des paroles ou des actes.

Ici le témoignage que Jésus veut qu’on apporte aux personnes, aux peuples, aux nations…., c’est non seulement d’exprimer oralement (prêcher) : Qui est Jésus ?, qu’est ce qu’Il a fait ? et former mais aussi de refléter par nos actes, nos œuvres… ce que Christ est.

Le modèle de cette noble tâche est donné par Jésus-Christ Lui-même.

Il prêchait le royaume, enseignait, encadrait les disciples à devenir matures et aussi guérissait les malades, bénissait les personnes, donnait la nourriture aux nécessiteux etc.

L’Evangile de Jésus ne dissocie pas la prédication et les bonnes œuvres. Les chrétiens doivent démontrer leur foi par des actions, par de bonnes œuvres.

Jacques2:20  dit «…que la foi sans les œuvres est inutile? » ;

Jésus a déclaré  «…Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de mon Père…» Jean 10:32.

Les nombreuses actions de Jésus (guérison, délivrance, œuvre sociale….) étaient animées de compassion, d’amour. Plusieurs récits bibliques nous démontrent que l’amour est véritablement le moteur des bonnes œuvres. Jésus a dit « A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. ».Jean13:35.  

L’histoire du samaritain, relatée dans Luc 10:30-37 nous en donne une leçon.

Pour nous, les bonnes œuvres c’est l’éducation, le social, l’encadrement, les aides financières et tout ce qui peut être une action de bonté, de secours à quelqu’un ou à un groupe de personnes. Le Salut et le Bonheur des peuples font notre Joie.

Parmi les nombreuses personnes qui ont fait preuves de bonnes œuvres dans la bible, nous pouvons citer Dorcas très connue dans Actes 9:36 qui dit « Il y avait à Joppé, parmi les disciples, une femme nommée Tabitha, ce qui signifie Dorcas: elle faisait beaucoup de bonnes œuvres et de dons. », et cela lui sera imputée à justice.

Emboitons alors les pas de notre Seigneur et de nos aînés dans la foi. Les différentes actions de bonté, non seulement que cela apporte la joie aux concernés et familles mais aussi cela occasionne des actions de grâces ou de reconnaissances envers notre Seigneur.